12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Le grand chef du conseil de bande exige des excuses: pas question répond le maire d'Oka

Le grand chef du conseil de bande exige des excuses: pas question répond le maire d'Oka

Le grand chef du conseil de bande exige des excuses: pas question répond le maire d'OkaCogeco Nouvelles

Le grand chef du conseil de bande de Kanesatake, Serge Simon, exige des excuses de la part du maire d'Oka, Pascal Quévillon. 

«C'est une simple condition que le maire s'excuse, pas simplement à notre communauté, mais à la sienne parce qu'il nous a amenés au précipice d'une crise, d'une autre crise. Il aurait dû savoir mieux; il aurait pu exprimer ses inquiétudes de différente façon au lieu d'avoir une approche plus ou moins raciste.» 

En raison d'un transfert de terrains qu'un promoteur veut faire aux Mohawks, le maire a dit craindre une perte de valeurs des terrains dans sa ville qui risque, selon lui, de se retrouver enclavée à proximité de cabanes à cigarettes et de cannabis.

Une rencontre de médiation est prévue la semaine prochaine avec la ministre québécoise responsable des Affaires autochtones, Sylvie D'Amours, afin de trouver une entente à ce litige.

Ce matin, en entrevue avec Cogeco Nouvelles, Serge Simon posait des conditions avant d'accepter de prendre part à la rencontre.

Quant au maire d'Oka, il a dit qu'il n'avait pas à s'excuser quand on dit la vérité et que ceux qui l'accusent de tenir des propos inappropriés «veulent juste mettre le couvercle sur la marmite»   

«Ce qu'on essaie de faire à un plus haut niveau politique, c'est de me faire passer pour le maire irresponsable pour essayer encore une fois... de mettre un baume sur la situation avant de se retirer sur la pointe des pieds et on laisse aller ça encore une couple d'années jusqu'à temps que ça resaute.»

En direct de 00:00 à 06:00
1277
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.