• Accueil
  • Taxi : les usagers du transport adapté demande à François Legault d'intervenir

Taxi : les usagers du transport adapté demande à François Legault d'intervenir

Taxi : les usagers du transport adapté demande à François Legault d'intervenirArchives CIME fm
Le premier ministre François Legault

L'Alliance des Regroupements des Usagers du Transport Adapté du Québec (ARUTAQ) demande l'intervention immédiate du premier ministre François Legault dans le dossier du projet de loi qui déréglemente l'industrie du taxi.

L'organisme, qui représente 122 000 personnes, veut qu'il soit modifié de manière à tenir compte de ses recommandations et à celles de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse.

En entrevue à CIME, Suzanne Chénier du Regroupement des usagers du transport adapté et collectif de la MRC Rivière-du-Nord, qui fait partie de l'ARUTAQ, a dénoncé qu`à aucun moment le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, ne s'est engagé à modifier le libellé de son projet de loi 17.

Elle soutient que celui-ci contrevient à l'inclusion réalisée depuis les vingt dernières années des personnes handicapées dans les services de transport par taxi.

Voici les recommandations de l'ARUTAQ :

  1. Le retrait du libellé du Projet de loi 17 ;
  2. L'élaboration d'un nouveau libellé, dont le chapitre 1 sera entièrement consacré à la
    clientèle et démontrera que sa "modernisation" amènera une offre de services
    améliorée et qui tiendra compte des particularités de "sécurité" et de "qualité" dans les
    déplacements des personnes handicapées. Ces aspects seront présents et démontrés
    dans le libellé entier du projet de loi ;
  3. Le maintien d'une industrie du taxi encadrée, formée et qualifiée pour l'offre de
    services de transport adapté aux personnes handicapées, y incluant des voitures
    universellement accessibles ;
  4.  La reconnaissance d'autres modes de transport et de chauffeurs qualifiés, formés et
    encadrés par des obligations et des responsabilités pour le transport des personnes
    handicapées, y incluant des voitures universellement accessibles ;
  5. La nomination d'un Ombudsman mandaté pour faciliter la résolution des plaintes de
    la clientèle, et jouissant des pouvoirs à cet effet.
En direct de 18:00 à 00:00
1284
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.