• Accueil
  • Un conflit de travail pourrait se dessiner à la SÉPAQ

Un conflit de travail pourrait se dessiner à la SÉPAQ

Un conflit de travail pourrait se dessiner à la SÉPAQ

Les activités du Parc national du Mont-Tremblant, de la Réserve Rouge Matawin, de la Réserve faunique Papineau-Labelle  et du parc d’Oka pourraient être prochainement perturbées.

À la recherche d'un nouveau contrat de travail, les milliers de syndiqués qui travaillent à la SEPAQ dans l'ensemble du Québec se sont prononcés à 94 % en faveur d'un mandat de grève générale à être déclenchée au moment opportun.

Ces travailleurs, pour la plupart saisonniers, sont sous-payés, argue le syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec qui les représente.

Plusieurs autres points sont en litige dont les horaires atypiques et les vacances.

Néanmoins, les négociations vont bien, selon la partie syndicale. Les deux parties se sont rencontrées à près d'une vingtaine de reprises depuis février. Les discussions sur le normatif avancent bien et le climat est bon.

«Les employés œuvrant dans le réseau de la SÉPAQ s’affairent à protéger l’environnement, faire de l’éducation et de la préservation tout en offrant un service hors pair à la clientèle. Il est temps que le gouvernement fasse preuve de reconnaissance à ses employés qui leur est amplement due», indique Michel Girard, président régional du syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec.

Les conventions collectives des 2000 employés de la SÉPAQ se sont terminées en décembre dernier.

En direct de 18:00 à 00:00
1364
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.