12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • De nombreux résidents des Basses-Laurentides devront payer une nouvelle taxe de 50 $ 

De nombreux résidents des Basses-Laurentides devront payer une nouvelle taxe de 50 $ 

De nombreux résidents des Basses-Laurentides devront payer une nouvelle taxe de 50 $ Cogeco Media

Les élus de la Communauté métropolitaine de Montréal, dont font partie plusieurs villes des Basses-Laurentides, ont voté aujourd'hui en faveur d'étendre une taxe aux automobilistes de la banlieue, autour de l'île de Montréal.

Le montant supplémentaire de 50 dollars sur les droits d'immatriculation est prévu à compter de 2021 pour financer le transport en commun.

Cette nouvelle taxe touche plusieurs résidents des Laurentides ; ceux de Blainville, Bois-des-Filion, Boisbriand, Deux-Montagnes, Lorraine, Mirabel, Oka, Rosemère, Pointe-Calumet, Sainte-Anne-des-Plaines, Sainte-Thérèse, Saint-Eustache, Saint-Joseph-du-Lac et Sainte-Marthe-sur-le-Lac, villes qui font partie de la Communauté métropolitaine de Montréal.

La CMM compte même aller plus loin en allant chercher de l'argent chez les automobilistes de Saint-Jérôme notamment.

Le nouveau règlement établit désormais le montant de cette taxe supplémentaire à 50 $ et prévoit en étendre l’application aux 66 autres municipalités des couronnes Nord et Sud, incluant Laval et l’agglomération de Longueuil, ainsi qu’à Saint-Jérôme. Ajoutons que d’autres municipalités, dont Sherbrooke, Trois-Rivières et Gatineau, examinent la possibilité d’emboiter le pas à la CMM et d’adopter un règlement afin de prélever une taxe sur l’immatriculation pour financer les réseaux de transport collectif dans leur région. 

Les Jérômiens devront payer

La Ville de St-Jérôme a d'ailleurs confirmé,  en fin de journée jeudi, que les citoyens seront aussi taxés. 

Les automobilistes de Saint-Jérôme devront payer la taxe annoncée par la Communauté métropolitaine de Montréal parce que la ville est desservie par le Réseau de transport métropolitain. 

Rappelons que d’ici la fin de la décennie, le cadre financier du transport collectif métropolitain devra intégrer les coûts d’exploitation et d’immobilisation résultant du Plan d’initiatives et de développement du transport collectif (2018-2021) de l’ARTM, de son Plan stratégique 2019-2028, de la mise en opération des voies réservées, du REM, des prolongements de métro et autres modes structurants. Avec l’ajout de ces projets, les contributions municipales passeront de 800 millions de dollars en 2018 à 1,9 milliards de dollars en 2028.

En direct de 18:00 à 00:00
1497
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.